Blog

Infographie - L’univers du Jardin au cœur des problématiques du e-commerce

L’arrivée attendue du Printemps, ainsi que la concurrence grandissante dans le domaine du Jardin nous ont poussé à réaliser une étude sur les tendances e-commerce dans ce secteur. Profondeur de gamme, positionnement prix et publicité AdWords ressortent comme trois axes de différenciation.

Cette fois-ci, les trois enseignes choisies pour notre étude sont Truffaut, Jardiland et Plantes-et- jardins, trois “click and mortars” incontournables du Jardin. Après analyse minutieuse de leur catalogue, plusieurs tendances s’en dégagent.

Concernant la stratégie prix, on observe que Plantes et Jardins adopte un positionnement agressif. Dans 60% des cas, il offre le prix le moins cher, avec une réduction moyenne de 20% sur le second.

Au niveau de la largeur de gamme, Truffaut est largement devant avec 508 produits sur notre échantillon, vs 244 pour Jardiland et 369 pour Plantes et jardins.

Jardiland opte pour une stratégie de produits à petits prix, pour satisfaire les bourses les plus modestes, 55% de leurs produits sont à moins de 10€. Plantes et Jardins en revanche, propose un catalogue beaucoup plus équilibré, présent aussi bien sur des articles à faible et forte valeur.

Enfin nous voyons que les marques sélectionnées diffèrent grandement entre les distributeurs. Mc Culloch est quasi inexistante chez Truffaut et Jardiland alors qu'elle est la marque la plus représentée de l'échantillon chez Plantes et Jardins.

Bien qu’ils adressent le même secteur, les stratégies d'assortiment et de positionnement prix sont complètement différentes d'un distributeur à l'autre. Ainsi, en fonction de son besoin le consommateur ne se dirigera pas forcément vers la même enseigne.

Si nous regardons la présence publicitaire de ces acteurs sur Google Shopping, seul Plantes-et- Jardins fait figure de challenger face aux grands acteurs du web.

Amazon prend le virage de la publicité mobile. Il domine très nettement lors de la recherche sur ce device, misant sur de la visibilité dès le début du parcours du shopper. Quand 53%* des français comparent les prix sur leur smartphone lorsqu’ils sont en magasin, il est primordial de considérer le mobile dans ses annonces Adwords. Nous vous souhaitons une bonne lecture !

L’équipe Pricing Assistant